Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Actualités > Archives > 2014

Les blocs de construction de Titan pourraient être antérieurs à la formation de Saturne

publié le , mis à jour le

Une équipe internationale de chercheurs menée par Kathleen Mandt du Southwest Research Institute (USA), au sein de laquelle ont participé Olivier Mousis du laboratoire UTINAM (Université de Franche-Comté/CNRS/) et Daniel Gautier du LESIA (Observatoire de Paris/CNRS/UPMC/Université Paris-Diderot), vient de montrer pour la première fois que l’azote de Titan (la plus grosse lune de Saturne), qui est la molécule dominante de son atmosphère, provient de la région froide et lointaine du Système Solaire où les comètes les plus anciennes se sont formées. Cette découverte exclut la possibilité que les blocs de constructions de Titan se soient formés dans le disque de gaz et de poussières qui entourait Saturne au cours de sa formation. Ce résultat vient d’être publié dans The Astrophysical Journal Letters.

Voir la suite sur le site de l’INSU