Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil du site > Actualités > Archives > 2013

Observatoire de Besançon, le temps retrouvé

publié le , mis à jour le

Observatoire de Besançon, le temps retrouvé

Le 29 octobre dernier la Méridienne rénovée de l’observatoire de Besançon a été inaugurée officiellement.

La nouvelle vie promise au bâtiment méridien intervient à la suite de l’inscription de l’Observatoire au titre des monuments historiques en 2012 sous l’impulsion de l’Université de Franche-Comté et des collectivités territoriales. Un hommage lui est rendu aujourd’hui grâce à la rénovation des structures qui l’abritent.

Les travaux, pilotés par la Ville et la Communauté d’agglomération du Grand Besançon (CAGB), sont partiellement achevés. Le pavillon dit « de la méridienne » a été remis en état. Il abrite une lunette astronomique fonctionnant dans un plan vertical nord-sud qui permettait de déterminer l’heure exacte en observant les étoiles. Le toit mobile de ce bâtiment a été réparé et isolé. Les peintures, plafonds, parquets, murs et boiseries intérieurs et extérieurs ont été restaurés de façon à retrouver leur apparence d’antan. L’objectif de cette rénovation, célébrée le 29 octobre, est double. D’une part elle valorise un élément patrimonial majeur de l’astronomie et de l’histoire horlogère franc-comtoise. D’autre part, elle permet l’installation dans ces locaux prestigieux du service chronométrique de l’Observatoire, dont l’activité consiste à vérifier l’état de marche et la haute précision de montres mécaniques. Le pavillon des tables vibrantes, bâtiment adjacent à celui de la méridienne, subit actuellement des transformations qui lui permettront d’accueillir des montres mécaniques de luxe en toute sécurité pour ces contrôles de certification. L’Observatoire de Besançon est l’un des trois seuls organismes au monde habilités à délivrer le titre de chronomètre. Cette activité connaît un regain d’intérêt depuis 5 ans. Horloge Fénon {JPEG}