Partenaires

CNRS
Université de Franche-Comté
Université de Bourgogne Franche-Comté



Rechercher


Accueil > Grand public > Université ouverte : cycle astronomie

Cycle d’astronomie du jeudi - Programme 2020-2021

par Raphaël Melior - publié le

Étant donné la situation sanitaire actuelle ces conférences ont actuellement lieu en mode visioconférence

Adresse physique habituelle :
Salle de conférences de l’observatoire de Besançon
41 bis avenue de l’observatoire

Les jeudi, de 17h à 18h30


Conférenciers :

Julien MONTILLAUD : Maître de Conférences
Benoît NOYELLES : Maître de Conférences
Céline REYLE : Astronome
Philippe ROUSSELOT : Professeur (responsable du cycle)


19 novembre 2020 : « Observer l’univers qui nous entoure » (Philippe Rousselot)

Les astronomes disposent aujourd’hui d’une panoplie impressionante d’instruments d’observation du ciel qui permettent de sonder l’univers qui nous entoure avec une sensibilité et une précision extraordinaires. Cette conférence présente les principes physiques sur lesquels sont bâtis ces instruments ainsi qu’un tour d’horizon de ce qui existe actuellement et de ce qui est en projet à moyen terme.

26 novembre 2020 : « La rotation des corps célestes » (Benoît Noyelles)

Pourquoi la Lune nous montre-t-elle toujours la même face ? Pourquoi présente-t-elle des librations ? Pourquoi la Terre tourne sur elle-même en 24 heures ? La rotation des objets célestes contient nombre d’informations sur leur histoire et leur intérieur. Les caractéristiques de la rotation de différents types d’objets seront présentées, ainsi que les techniques mises en œuvre pour mesurer ces rotations et ce qu’elles nous apprennent.

3 décembre 2020 : « La planète Mars » (Philippe Rousselot)

De tous les corps du système solaire la planète Mars est certainement la plus "accueillante" pour les terriens. Ce sera certainement la première planète autre que la Terre sur laquelle des êtres
humains iront marcher. Une nouvelle mission d’exploration spatiale ambitieuse – Mars 2020 (NASA) – devrait se poser à sa surface en 2021, suivant en cela l’exemple de nombreuses autres sondes parties explorer cette planète, dès les annés soixante. Cette conférence, après un rappel historique, s’attache à essayer de faire un état des lieux de nos connaissances scientifiques actuelles sur cette planète fascinante ainsi que des problèmes scientifiques encore non résolus qu’elle pose aujourd’hui.

10 décembre 2020 : « Promenade autour de Jupiter » (Benoît Noyelles)

Le 6 janvier 1610, Galilée pointa sa lunette vers Jupiter, et découvrit qu’elle n’était pas seule, mais accompagnée de 4 gros satellites, dits satellites galiléens. Depuis, ces satellites ont été visités par plusieurs missions spatiales, et on a notamment découvert que Jupiter n’avait pas 4 satellites, mais au moins 79. Cette conférence propose un voyage virtuel au sein du système jovien, dans lequel nous tacherons de comprendre l’intérêt planétologique de ces différents objets, ainsi que ce qu’ils
nous disent sur l’histoire de ce système.

14 janvier 2021 : « Les planètes naines » (Philippe Rousselot)

Depuis 2006 l’Union Astronomique Internationale a officiellement désigné certains corps du système solaire comme étant des « planètes naines ». Ce terme désigne des corps du système solaire intermédiaires entres les nombreux petits corps (astéroïdes, comètes, objets de Kuiper...) et les « vraies » planètes, qu’elles soient telluriques ou géantes. Cette conférence présentera les propriétés physiques de ces objets célestes, qui sont parfois étonnants.

21 janvier 2021 : « Les comètes » (Philippe Rousselot)

Objets célestes parfois spectaculaires mais également souvent imprévisibles, les comètes constituent une classe à part de corps planétaires. Elles constituent en particulier une précieuse source de renseignements sur les origines de notre système solaire car elles ont relativement peu évoluées depuis sa formation.

28 janvier 2021 : « Les éphémérides en astronomie » (Benoît Noyelles)

Les éphémérides sont la localisation, à une date donnée, des objets célestes. Elles ont toujours servi à nous repérer, mais elles permettent d’autres applications de nos jours, comme le guidage des sondes spatiales, ou la détection d’effets physique dans le système solaire. Après une brève introduction historique sur les éphémérides, les techniques utilisées actuellement seront détaillées ainsi que les enjeux d’une localisation précise des objets célestes.

4 février 2021 : « La formation du système solaire » (Philippe Rousselot)

L’ensemble du système solaire s’est formé il y a 4,5 milliards d’années. En étudiant les propriétés physiques et dynamiques actuelles des différents corps qui le constituent, ainsi que les processus de formation de systèmes planétaires qui se déroulent actuellement autour d’autres étoiles, il est possible de reconstituer les débuts de l’histoire du système solaire. Cette histoire est également celle de nos origines.

25 février 2021 : « Voyage dans la Voie Lactée : le voisinage solaire » (Céline Reylé)

Notre Galaxie, la Voie Lactée, s’étend sur une centaine de milliers d’années-lumière. La centaine d’années-lumière les plus proches de nous constituent ce qu’on appelle le voisinage solaire. La proximité des étoiles dans le voisinage solaire permet d’en faire une étude très détaillée, apportant d’importantes informations sur la physique stellaire, mais aussi l’histoire de la Voie Lactée, ou encore les caractéristiques des exoplanètes. Il est d’autant plus important pour les étoiles de très faible masse et les naines brunes dont la faible luminosité les rendent difficiles à étudier à de grandes distances.

4 mars 2021 : « Les jets bipolaires des protoétoiles » (Julien Montillaud)

Les protoétoiles sont les embryons qui donneront naissance aux futures étoiles. Leur croissance passe par une phase d’intense accrétion pendant laquelle la matière de leur nuage parent s’enroule autour de la protoétoile sous la forme d’un disque d’accrétion, avant de venir grossir la future étoile. Mais une partie de cette matière, au moment de rejoindre la protoétoile, suit une route différente et se retrouve éjectée à grande vitesse parallèlement à l’axe de rotation du disque d’accrétion, formant deux jets bipolaires. Nous détaillerons la formation et l’évolution de ces jets bipolaires, leur interaction avec leur nuage parent, et comment leur observation nous renseigne sur l’évolution des protoétoiles.

11 mars 2021 : « Voyage dans la Voie Lactée et au-delà » (Céline Reylé)

Environ 150 milliards d’étoiles constituent la Voie Lactée, une galaxie parmi des dizaines de milliards d’autres dans l’Univers. Nous l’explorerons en partant du voisinage du Soleil jusqu’aux petites galaxies satellites. Nous décrirons sa structure et la comparerons avec les autres galaxies. Nous parlerons aussi de son histoire et de son devenir.

25 mars 2021 : « Les dernières nouvelles de Gaia » (Céline Reylé)

La mission spatiale Gaia observe depuis 2014 la voûte céleste et fournit une carte en 3 dimensions, en couleurs et en mouvement de notre Galaxie. Nous verrons quelles sont les dernières découvertes issues de l’analyse de ces données très précises et très riches. Nous expliquerons également la contribution des astronomes bisontins à cette grande aventure spatiale.