Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Grand public > Conférences

Conférences astronomiques grand public du samedi - Programme 2016/2017

par webmaster - publié le , mis à jour le

Salle de conférence de l’Observatoire
41 bis avenue de l’Observatoire, Besançon
Le samedi à 14 h 30. - Entrée gratuite

Attention : La conférence du samedi 8 avril est annulée

- 7 janvier 2017 - Le temps et les astres : une histoire de l’observatoire de Besançon
- 4 février 2017 - Les planètes naines
- 11 mars 2017 - Urbain Le Verrier : entre excellence et omnipotence
- 8 avril 2017 - Cohabitation mouvementée de composantes d’étoiles doubles Conférence annulée
- 6 mai 2017 - Effet de serre, réchauffement climatique. Décortiquons à l’aide de la physique

7 janvier 2017

Le temps et les astres : une histoire de l’observatoire de Besançon

François VERNOTTE – Professeur à l’Université de Franche-Comté

Le temps, cette curieuse dimension, a toujours été lié à l’astronomie : c’est par l’observation du mouvement des astres qu’on l’a mesuré jusqu’à une date récente. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un observatoire a été bâti à Besançon à la fin du XIXème siècle. Au cours de cette conférence, nous suivrons les progrès de la mesure du temps en suivant le riche patrimoine historique de l’observatoire de Besançon.

4 février 2017

Les planètes naines

Philippe ROUSSELOT – Professeur à l’Université de Franche-Comté

Entre les planètes et les petits corps du système solaire se trouve une catégorie de corps planétaires appelés "planètes naines". Ces objets sont trop gros pour être considérés comme des petits corps, car ils mesurent au moins mille kilomètres de diamètre environ et possèdent une forme sphérique, mais ils sont également trop petits pour être considérés comme des planètes, car ils ne dominent pas leur orbite. Dans la ceinture d’astéroïdes, seul le plus gros d’entre eux, Cérès, mérite cette appellation. Dans la ceinture de Kuiper, située au-delà de Neptune, il existe plusieurs objets qui correspondent à cette définition, en particulier Pluton et Eris. Les deux planètes naines les plus "remarquables", Cérès et Pluton, ont fait récemment l’objet d’une exploration spatiale, grâce aux sondes Dawn et New Horizon de la NASA, en 2015. Nous possédons donc actuellement nombre d’informations sur les caractéristiques physiques de ces objets. Cette conférence dresse un portrait global de ces corps planétaires, en s’intéressant plus particulièrement à Cérès et Pluton.

11 mars 2017

Urbain Le Verrier : entre excellence et omnipotence

François VERNOTTE – Professeur à l’Université de Franche-Comté
Souad BEN HAMED-VERNOTTE – Psychologue clinicienne

Urbain Le Verrier est une figure scientifique célèbre qui a suscité et suscite encore une très grande admiration. Cette admiration semble liée exclusivement à la découverte de Neptune. Mais la personnalité particulière de cet homme n’a-t-elle pas contribué à ce qu’il reste gravé à jamais dans la mémoire de chacun, en tout cas, parmi les scientifiques.
Après la présentation de quelques éléments historiques nécessaires et l’étude de quelques éléments de cette personnalité étrange, nous évoquerons la polémique historique autour de cette découverte ainsi que la question de la filiation de celle-ci.

6 mai 2017

Effet de serre, réchauffement climatique. Décortiquons à l’aide de la physique

Sylvain PICAUD – Directeur de recherche au CNRS
Directeur de l’Institut UTINAM – UMR 6213 CNRS/Université de Franche-Comté

Contrairement à d’autres planètes, la Terre a gardé son atmosphère qui la protège des rayonnements dangereux. Cette atmosphère agit également comme un couvercle permettant de maintenir une température compatible avec le développement des formes de vie que nous connaissons aujourd’hui. Mais quelles sont les lois de la physique qui permettent d’expliquer ces phénomènes ? Comment comprendre les perturbations
qui peuvent modifier les évolutions climatiques qu’a connu et que semble connaître encore notre planète ?
Peut-on apprendre quelque chose sur ce sujet en observant d’autres corps du Système Solaire ?
Autant de questions qui seront abordées d’un point de vue purement scientifique, laissant de côté les polémiques entre climato-sceptiques et climato-alarmistes !