Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Grand public > Actualités scientifiques

Éclipse de lune dans la nuit du 27 au 28 sept 2015

par Raphaël Melior - publié le , mis à jour le


Voici nos photos de l’éclipse de Lune :

photo Philippe Rousselot

Dans la nuit du 27 au 28 sept 2015 la Lune passera dans l’ombre de la Terre. Ce phénomène sera particulièrement bien visible depuis l’Europe le 28 de 3h07 à 6h27 du matin heure française.

ÉtapeHeure UTCHeure de France métropolitaine
Entrée dans la pénombre 0h12 2h12
Entrée dans l’ombre 1h07 3h07
Commencement de la totalité 2h11 4h11
Maximum de l´éclipse 2h47 4h47
Fin de la totalité 3h23 5h23
Sortie de l’ombre 4h27 6h27
Sortie de la pénombre 5h23 7h23

(source Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides)

Schéma expliquant le phénomène :
Schéma d'une éclipse de lune {JPEG}

Durant la phase de pénombre la Lune n’est éclairée que par une partie de la lumière du Soleil, la Terre en cachant une partie. Un observateur situé sur la Lune verrait une éclipse partielle de Soleil. Vue depuis la Terre, cette fois, la Lune nous apparaît alors légèrement moins lumineuse mais cela n’est pas facile à voir au premier abord.

La phase partielle survient lorsque la Lune est partiellement dans l’ombre de la Terre, elle apparaît donc en partie éclairée, l’autre partie étant plongée dans l’ombre. Vous remarquerez que la partie dans l’ombre est orange à rouge. Ceci est dû au fait que la Lune ne reçoit plus directement la lumière du Soleil mais reçoit tout de même un peu de sa lumière réfractée par l’atmosphère terrestre.

Éclipse partielle de Lune du 18/08/2008, photo Raphaël MELIOR

La phase de la totalité est la phase où la Lune est totalement dans l’ombre de la Terre et apparaît donc rouge-orangée plus ou moins sombre.

Une Lune particulièrement grosse ?

La Lune ne tourne pas sur une orbite parfaitement circulaire mais légèrement elliptique (de forme ovale). La distance de la Lune varie de 363 104 à 405 696 km ce qui fait qu’elle apparaît un peu plus grosse à certaines périodes qu’à d’autres.

L’éclipse se produira lorsque la Lune sera à une distance particulièrement faible donc elle paraîtra particulièrement grosse. Toutefois la variation en distance et donc en taille apparente reste faible donc à moins de mesurer son diamètre apparent avec un instrument cela ne la rendra pas particulièrement spectaculaire.

Comment observer ?

Contrairement à une éclipse de Soleil qui exige des protections à cause de l’extrême luminosité du Soleil l’observation de la Lune est sans danger. Vous pouvez la regarder à l’oeil nu, avec des jumelles, une lunette ou un télescope. Il faut juste que le ciel soit suffisamment dégagée.

Un phénomène rare ?

Les éclipses de Lune ne sont pas des phénomènes très rares, il y en a en général deux par an. Toutefois elles ne sont pas observable partout sur Terre donc dans un lieu donné cela limite déjà le nombre d’éclipse observables. De plus il s’agit souvent d’éclipses par pénombre (la Lune passe à coté de l’ombre de la Terre) ou partielle (la Lune atteint l’ombre mais ne rentre pas complètement). Les éclipses totales observables en France sont donc relativement rares, la prochaine aura lieu le 27 juillet 2018 et encore elle ne sera pas complètement visible.