Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Grand public > Conférences > Archives > Conférences d’astronomie du samedi, Besançon

2012-2013

publié le , mis à jour le

Salle de conférence de l’Observatoire
41 bis avenue de l’Observatoire, Besançon
Le samedi à 14 h 30. - Entrée gratuite

Attention conférence du samedi 6 avril reportée au samedi 8 juin

- 10 novembre 2012 - Saturne et ses satellites
- 08 décembre 2012 - L’histoire de la Voie Lactée : de la naissance des premières étoiles à nos jours
- 12 janvier 2013 - Gaia, la galaxie "en 3D"
- 02 février 2013 - Observations astronomiques futures et objectifs scientifiques
- 09 mars 2013 - L’astronomie au quotidien
- 06 avril 2013 - Orbites des planètes, mécanique céleste
- 04 mai 2013 - Géométrie et Astrophysique
- 01 juin 2013 - Où étiez-vous le 1er juillet 2012 à 1 heure 59 minutes et 60 secondes ?


10 novembre 2012
Saturne et ses satellites
Philippe ROUSSELOT - Professeur des Universités à l’Université de Franche-Comté

Parmi les planètes géantes Saturne est un véritable système solaire en miniature. Au-delà de son spectaculaire système d’anneaux cette planète possède de nombreux satellites dont le plus gros – Titan – surpasse Mercure par sa taille. Les sondes spatiales parties explorer cet univers, en particulier la mission Cassini-Huygens, ont renvoyé vers la Terre de nombreuses images captivantes aussi bien de Saturne que de ses satellites. Ces images, ainsi que le largage d’une sonde à la surface de Titan, ont révélé des mondes étranges et nous ont apporté plein de surprises. Cette conférence s’attache à présenter les derniers résultats scientifiques obtenus par ces sondes, tout en les replaçant dans leur contexte historique.

08 décembre 2012
L’histoire de la Voie Lactée : de la naissance des premières étoiles à nos jours
Annie ROBIN – Directeur de recherche à l’Observatoire de Besançon

La Voie Lactée, notre Galaxie, est une galaxie spirale barrée, peuplée d’étoiles de gaz, de poussières et de matière noire. Nous présenterons les dernières connaissances sur la structure et l’évolution de la Voie Lactée ainsi que les scénarios de formation les plus probables à ce jour.

12 janvier 2013
Gaia, la galaxie "en 3D"
Céline Reylé – Astronome à l’Observatoire de Besançon

Gaia est un satellite de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) qui sera lancé en 2013. Il mesurera les distances, les positions et les vitesses des étoiles de notre Galaxie, la Voie Lactée, pour donner le plus précis des catalogues en trois dimensions de notre Galaxie. Bien que la compréhension des origines, de la structure et de l’évolution de la Galaxie soit l’objectif principal de Gaia, les autres implications scientifiques de ce projet sont immenses et devraient fondamentalement bouleverser plusieurs domaines de l’Astrophysique.

02 février 2013
Observations astronomiques futures et objectifs scientifiques
Edouard OBLAK - Astronome émérite de l’Observatoire de Besançon

L’astronomie, science d’observation, développe des outils très sophistiqués pour sonder avec toujours plus d’acuité les astres les plus proches comme les plus lointains. Dans les 20 prochaines années des instruments d’observation nouveaux deviendront opérationnels au sol et dans l’espace, dans toutes les longueurs d’onde, afin de tenter de répondre aux questions
encore obscures, telles celles concernant les planètes extraterrestres, l’évolution des étoiles et galaxies ou le commencement de l’univers.

09 mars 2013
L’astronomie au quotidien
Françoise SUAGHER – Professeur de mathématiques à la retraite, présidente de l’Association Astronomique de Franche-Comté (AAFC)

Avoir les pieds sur Terre, mais la tête dans les étoiles, c’est aussi comprendre les mouvements des astres et connaître mieux notre planète et ses mouvements. D’un point de vue géocentrique, nous évoquerons les mouvements diurne et annuel du soleil, des étoiles et de notre compagne la Lune.

06 avril 2013Reportée au 8 juin 2013
Orbites des planètes, mécanique céleste
Jean-Marc PETIT- Directeur de recherche à l’Observatoire de Besançon

Au début du 17ème siècle, Johannes Kepler, à partir d’une analyse des observations de Tycho Brahé, proposa une nouvelle description du mouvement des planètes dans le système solaire. S’appuyant sur ce résultat, Isaac Newton établit vers la fin du siècle sa loi de la gravitation universelle.
Ces travaux sont encore utilisés tels quels de nos jours pour la plupart des études concernant les mouvements dans le système solaire, que ce soit pour la compréhension de l’évolution des orbites des planètes et petits corps qui nous entourent, ou pour la navigation spatiale hors de l’orbite terrestre.

04 mai 2013
Géométrie et Astrophysique
David VIENNOT – Maître de conférences à l’Université de Franche-Comté

Géométrie et astronomie se sont développées de concert au cours de l’histoire. En se complexifiant, les modèles de représentation du cosmos et de mécanique céleste ont nécessité des outils géométriques toujours plus sophistiqués. Cet exposé fera un panorama des idées développées en géométrie en relation avec leurs applications astronomiques, allant de la
géométrie euclidienne la plus classique (Pythagore, Thalès) utilisée en géodésie, aux géométries courbes de la relativité générale.

01 juin 2013
Où étiez-vous le 1er juillet 2012 à 1 heure 59 minutes et 60 secondes ?
François MEYER – Ingénieur de recherche à l’Université de Franche-Comté

Les 29 février, tout le monde connaît, on en voit tous les 4 ans. Plus discrètes, les "secondes intercalaires" sont aussi plus fréquentes : ce sont ces secondes qui à intervalles variables (entre 6 mois et quelques années) viennent s’insérer dans le temps légal pour prolonger la dernière minute du mois de juin ou du mois de décembre : pendant cette seconde, il est alors exactement et très officiellement 23 heures 59 minutes et 60 secondes. Tribut de l’astronomie à la physique pour solde des irrégularités de la rotation de la Terre, ces secondes intercalaires sont depuis bientôt quinze ans au coeur d’une controverse dont l’unique objet est la question : "Quelle heure doit-il être ?".